Le groupe immobilier Addoha vient d’annoncer, le 2 janvier, le lancement de son plan de développement stratégique «Priorité au cash 2020» (PAC 2020). Ce plan vient poursuivre les actions du Plan génération cash (PGC 2017) initié par le Groupe afin de réduire son endettement.

Le PGC 2017 a permis au Groupe de réduire sa dette de 3,6 milliards sur la période 2015-2017. Le PAC 2020 s’étend ainsi sur une période de 3 années (2018-2020) et vise à permettre à Addoha de financer ses investissements à travers la génération d’un flux de trésorerie total de 5,6 milliards de dirhams, soit 1,8 milliard de dirhams en 2018, 1,9 milliard de dirhams en 2019 et 1,9 milliard de dirhams en 2020.

Il vise par ailleurs à maintenir le taux d’endettement du Groupe à moins de 30 % sur la période. Addoha compte atteindre cet objectif à travers la mise en place d’un plan de désendettement basé sur la génération annuelle d’un flux d’investissement de 500 millions de dirhams.

Addoha compte maîtriser le niveau d’activité en s’alignant sur la demande grâce au PCA 2020. Dans ce sens, les prévisions du management concernant la demande en logement en 2018 seront les mêmes qu’en 2017. Ainsi, le chiffre d’affaires devrait se situer entre 6,2 milliards de dirhams et 6,3 milliards de dirhams, englobant une contribution des relais de croissance allant de 200.000.000 à 300.000.000 de dirhams en 2018. Toutefois, le Groupe n’a pas communiqué sur les chiffres de la période allant de 2019 à 2020, indiquant seulement que cette période sera caractérisée par une montée en puissance de la contribution des relais de croissance.

Par ailleurs, dans le cadre du renforcement du niveau de ses marges opérationnelles, Addoha compte maintenir un niveau de 29 % en 2018. Le Groupe compte sur la hausse de ce pourcentage en 2019, puisqu’il aspire à atteindre un niveau de marge opérationnelle entre 30 et 32 %.

Il est à noter qu’Addoha a décidé de faire du moyen standing son cheval de guerre dans le PAC 2020. Le Groupe compte réaliser 14 % de son chiffre d’affaires dans ce segment en 2020. Cet objectif profite de la disponibilité d’un foncier du Groupe qui s’étend sur 600 hectares à travers le royaume. De plus, Addoha compte développer ses activités immobilières en Afrique subsaharienne afin d’en faire un contributeur à hauteur de 7 % dans son chiffre d’affaires. Le Groupe compte réaliser cet objectif via ses projets en Côte d’Ivoire, au Sénégal et en Guinée Conakry.

Pour ce qui est de l’acquisition du foncier, le budget d’Addoha tourne autour de 400.000.000 et 500.000.000 de dirhams par an.

Concernant ses actionnaires, Addoha vise à maintenir le cap du PGC 2017 qui lui a permis de distribuer plus de 2,1 milliards de dirhams de dividendes sur la période 2015-2017.

https://www.h24info.ma/economie/immobilier-addoha-lance-plan-de-developpement-strategique-priorite-cash-2020/